Juste après de Rosamund Lupton

Je vous présente mon premier partenariat avec Livraddict, pour Juste après de Rosamund Lupton. Enthousiaste à la lecture de la quatrième de couverture, j’ai quelque peu déchanté à la lecture des premières pages. Heureusement, je me suis finalement laissée prendre au jeu !

Juste apres Rosamund Lupton

Lors d’une compétition sportive, un incendie éclate dans une école privée anglaise. Heureusement, la plupart des enfants sont à l’extérieur du bâtiment, ce qui limite le nombre de victimes. Cependant, Jenny, 17 ans, est restée bloquée à l’intérieur. Sa mère, Grace, présente sur place, se rue dans l’établissement pour tenter de la retrouver. Toutes deux sont grièvement blessées. Très vite, il apparaît que l’incendie est d’origine criminel. Qui a fait cela ? Serait-il possible que Jenny ait été la cible de l’incendiaire ? Et si oui, pourquoi ?

Ce qui m’a déplu d’emblée dans ce roman, c’est le fait que Grace et Jenny, alors qu’elles sont hospitalisées, s’échappent de leur corps pour suivre les allées et venues de leurs proches mais aussi, pour enquêter sur l’incendie. Je n’ai rien contre le fantastique ou le paranormal mais je trouve que ce procédé n’a plus grand chose d’original et dessert le roman. Du coup, j’ai été très étonnée de voir que l’auteure était anglaise. Je trouve qu’elle a une écriture très « américaine ».

L’autre chose qui peut désarçonner le lecteur, c’est le mode de narration. Le récit est raconté à la première personne mais Grace s’adresse directement à son mari et donc, le tutoie. Dès lors, le lecteur peut se sentir interpellé. Cela donne également l’impression d’entrer dans l’intimité de ce couple. Comme Grace et Jenny, le lecteur devient un témoin invisible du quotidien de cette famille.

Heureusement, l’intrigue est bien ficelée. Alors que l’enquête semble bouclée assez rapidement, il ne cesse d’y avoir des rebondissements jusqu’à la fin du roman. L’identité de l’incendiaire n’est révélée que très tardivement et est très surprenante ! Personnellement, je ne l’avais absolument pas soupçonnée. Pourtant, à plusieurs reprises, je pensais tenir le coupable !

Les personnages ne sont pas manichéens et sont très réalistes. De même, les relations entre chaque protagoniste sont relativement complexes : on retrouve les tensions propres à chaque famille, les conflits entre collègues, la jalousie, l’amour fraternel, une certaine incompréhension parents-enfants, etc.

Bien qu’on tombe parfois dans le pathos, j’ai trouvé que ce roman n’était pas abusivement tire-larmes [ce que je pensais, au départ] et j’en ai été relativement soulagée. Malgré le fait que j’étais très sceptique face à ce roman, je me suis vraiment laissée prendre par l’intrigue, tournant les pages le plus rapidement possible pour connaître le dénouement ! On peut donc considérer que c’est un bon point !

Je peux donc vous conseiller ce roman si vous êtes friands d’intrigues policières et de drames familiaux mais il faudra parvenir à passer outre le procédé narratif !

Merci donc aux Editions JC Lattès pour la découverte et à Livraddict pour la sélection !

Un nouveau roman à ajouter dans le challenge Cartable et tableau noir de George puisque le drame se déroule dans une école !

challenge-cartable-et-tableau-noir-saison-21

 

Ma note :

love3plus

Publicités

9 réflexions sur “Juste après de Rosamund Lupton

    • C’est ce qui m’a beaucoup déplu à la base : je dirais sur les 50 premières pages. Après cela, je suis parvenue à passer outre parce que l’enquête était prenante. Mais je suis sûre qu’il m’aurait davantage plu sans cet « effet » qui n’apporte finalement pas grand-chose au récit.

  1. Comme Bianca, je ne pense pas accrocher à cause des personnages qui sortent de leur corps… Dommage parce que le reste du roman a l’air très bien !

    • Oui, c’est vraiment dommage car ça dessert le récit ! Et je pense que si j’avais su, dès le départ, que l’auteure utilisait ce procédé narratif, je n’aurais pas postulé pour recevoir ce roman. Mais dans le résumé, rien ne laisse présager de cela.

  2. Je suis en plein dedans donc je n’ai lu ton avis qu’en diagonale. Comme toi, la narration m’a dérangée au début mais finalement, je trouve qu’on s’y fait bien et que ça offre un point de vue intéressant. Mais je ne suis pas encore très très loin donc on va voir sur la longueur^^ Mais pour l’instant, j’aime beaucoup !

  3. Pingback: Saison 2 : Challenge Cartable et Tableau Noir ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s