Les Coeurs fêlés de Gayle Forman

Aujourd’hui, on retombe en adolescence avec un roman jeunesse de Gayle Forman, Les Coeurs fêlés.

Coeurs_Feles_Gayle_Forman

Britt a 16 ans et vit une relation quelque peu conflictuelle avec la nouvelle femme de son père, qu’elle surnomme Le Monstre. Sa mère, diagnostiquée paranoïaque et schizophrène, a quitté la maison depuis quelques années, après avoir refusé de se soigner. Pour échapper à l’ambiance pesante de la maison, Britt se réfugie dans la musique grâce à son groupe de musique punk. Un jour, son père décide de l’emmener à la Red Rock Academy, un camp de redressement pour adolescentes où l’on se promet de mater son caractère de rebelle. Là, elle découvre l’enfer mais aussi l’amitié profonde avec les autres filles qui subissent le même sort.

Ce roman est résolument axé sur un public adolescent [et plutôt féminin] que ce soit par le développement de son héroïne ou par les thèmes abordés : l’amitié, la rébellion face aux parents et à l’autorité, la recherche de sa sexualité, la peur du regard des autres, etc. L’histoire n’a rien de transcendant : une adolescente, enfermée contre sa volonté dans un pensionnat aux méthodes plus proches de celles du goulag que du pensionnat huppé, qui trouve le temps long et cherche à s’échapper.

Les problèmes que connaissent les jeunes filles sont typiques de ceux rencontrés par les ados de cet âge. Ce qui change ici, c’est davantage la manière dont réagissent les adultes : des parents qui délèguent leur responsabilité à un personnel pédagogique sous-qualifié et sadique, des brimades, du harcèlement psychologique, etc. Il est assez difficile de croire à la vraisemblance de ce genre de camp [encore que, aux USA plus rien ne m’étonne !] : je connais peu de parents qui laisseraient croupir leurs enfants aussi longtemps dans une école sans chercher à savoir un minimum comment ils vivent.

Intrigue pour ados oblige, Gayle Forman nous offre une belle romance, on ne peut plus classique : le badboy rockeur au grand cœur secrètement fou amoureux de la petite héroïne mais qui ne se décide à déclarer sa flamme qu’au moment où il la perd de vue… On l’avait pas vue venir, celle-là !

Enfin, ce que je reproche à la conception de ce roman, c’est le temps passé à décrire les petites querelles ou les fantasmes répétitifs des ado et le peu de développement accordé au dénouement. Une meilleure description des difficultés rencontrées par les filles pour rassembler les preuves dont elles ont besoin, par exemple, aurait pu donner un peu plus de corps à l’intrigue ! Au lieu de cela, tout semble tellement facile et évident qu’on se demande pourquoi personne ne l’avait fait plus tôt !

Au final, c’est un roman que j’ai lu en une soirée [malgré les clichés, on se laisse facilement prendre au jeu] qui ne me laissera pas un souvenir impérissable ! Dommage que l’auteure abuse autant de toutes ces facilités car son intrigue de départ aurait pu donner quelque chose de plus intéressant !

Ma note : 

love3

Publicités

2 réflexions sur “Les Coeurs fêlés de Gayle Forman

    • Je ne connaissais pas à la base ! Je suis tombée dessus par hasard chez Pêle-Mêle et me suis dit, pourquoi pas ?!

      J’avais encore bien aimé Si je reste et Là où je vais. Ca se lit tout seul, idéal pour se vider la tête !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s