L’Insomnie des étoiles de Marc Dugain

Dugain

Dans L’Insomnie des étoiles, Marc Dugain nous emmène aux confins de la campagne allemande, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une troupe de soldats français, dirigée par le capitaine Louyre, un ancien astronome un brin philosophe a pris possession d’une petite ville. Elle y fait deux étranges découvertes. Tout d’abord, celle d’une jeune fille, Maria, presque morte de faim qui survit dans une ferme isolée aux côtés des restes d’un cadavre calciné. Ensuite, celle de l’étrange désaffection de l’ancien centre de convalescence de la ville, pourtant premier employeur de la région. Le capitaine Louyre, que ces deux affaires intriguent, décide de mener son enquête, persuadé qu’il y a un lien entre elles.

L’histoire de ce roman est assez troublante. Cette impression provient certainement du caractère particulier du capitaine Louyre. En effet, celui-ci entoure toutes ses découvertes d’une aura de mystère, prêchant le faux pour mettre au jour le vrai. Le lecteur comme les protagonistes n’arrivent pas à déterminer ce qu’il sait vraiment. Ce roman témoigne des atrocités commises par le Reich envers son propre peuple et plus particulièrement, ceux qui étaient considérés comme déficients.

Encore une fois cette année, ma lecture m’a laissé une impression mitigée. J’aime le fait de lire les événements du point de vue des habitants allemands, notamment sur certaines exactions commises par leurs autorités. Néanmoins, ce roman reste teinté de nombreux lieux communs, dirigés tant vers Allemands que vers les Français, qui me gênent un peu.

Le personnage de Maria manque également de développement. Figure centrale de la première partie du roman, elle est ensuite quelque peu délaissée par le narrateur pour suivre les investigations du capitaine Louyre. Or, on apprend qu’elle se trouve dans une situation compromettante sans que cela ne semble inquiéter plus que cela le capitaine, pourtant friand d’enquêtes en tous genres. La jeune fille change brutalement de comportement sans que cela ne soit réellement expliqué et une étrange relation se tisse entre ces deux personnages. Relation qui me semble, encore une fois, quelque peu superficielle.

Un bilan mitigé, donc, pour un roman qui avait pourtant un bon potentiel de départ.

Ma note :

love3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s