Boulevard des airs, mon petit bonheur personnel

Aujourd’hui, j’ai décidé de consacrer le 100e article du blog (hé oui, déjà !) non pas à la littérature mais à la musique ! Bon, je vous préviens tout de suite, je suis très loin d’être critique musicale (suffit de demander à Chéri ou à mon frère comme je suis douée au Blind test pour comprendre que je n’y entends pas toujours grand chose…) mais je tenais absolument à vous partager mon engouement !

Il y a quelques mois, je vous parlais d’un coup de cœur pour un « petit » groupe que j’avais découvert à l’ouverture du concert de Tryo à Forest National : Boulevard des airs. Deux albums plus tard, je suis toujours aussi fan et j’ai donc décidé de vous les présenter un peu plus en détails !

Boulevard des airs

Je ne vais pas vous faire l’historique du groupe, il y a leur site internet pour ça ! Comment les décrire ? C’est un groupe multi-instrumental (des cuivres, des guitares, de la batterie) dans lequel on ressent fort l’influence de Tryo (je trouve) mais aussi celle d’autres groupes plus rock ainsi que du reggae. D’ailleurs, certaines chansons sont assez déconcertantes à la première écoute : c’est tout calme puis paf, un bon coup de basse et de batterie et tu te croirais revenu au temps de la Team Nowhere ! Il n’y a pas à dire, les albums bougent et donnent envie de bouger !

Mais, ce que j’aime particulièrement dans leurs chansons, ce sont leurs textes ! Parce qu’il faut bien l’avouer, en ce moment, des chanteurs à textes, faut se lever tôt pour en trouver ! Ici, les textes sont assez écolos-bobos, j’en conviens, mais surtout ils ont le mérite d’être recherchés, parfois engagés et souvent bourrés d’humour. Puis, par-ci, par-là, on entend des petites touches d’espagnol qui me donnent envie de m’évader sous le soleil ibérique ! Bref, j’aime ! 🙂

L’autre petit détail qui me fait craquer, c’est l’accent du sud de l’un des chanteurs : il suffit qu’il dise « ville rose » (avec l’accent de là-bas) pour que je sois sous le charme ! 😀

Bon, c’est pas le tout d’en parler, et si je vous montrais deux-trois vidéos pour vous convaincre qu’il FAUT les écouter ?!

Deux clips extraits de de leur premier album Paris Buenos Aires :

Cielo Ciego,

San Clémente,  (ma chanson chouchou du 1er album)

Bla-Bla, clip extrait de leur deuxième album Les Appareuses trompences

Bon par contre, je dois vous prévenir que j’ai pas mal ramé pour trouver leur nouvel album en Belgique (oui, je sais, on peut le commander sur l’Internet des ordinateurs, mais j’essaie d’éviter de trop nourrir le grand vilain Amazon) : même la Fnac ne l’avait pas ! Pour finir, j’ai profité de ma petite escapade dans notre Sud à nous pour faire un crochet par la France et l’acheter dans une grande surface de chez eux (oui, je sais, c’est pas beaucoup mieux).

Maintenant, je n’attends plus qu’une chose, leur prochain passage par la Belgique pour aller chanter dans le public en connaissant les paroles de leurs chansons ! (ce qui est nettement plus gai que quand tu ne les connais pas, faut bien l’avouer)

J’espère vous avoir convaincu ! 🙂

Sur ce, je vais m’en réécouter un bout moi !

Publicités

2 réflexions sur “Boulevard des airs, mon petit bonheur personnel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s