Bilan de lecture : mai 2013

Voilà arrivé le mois de juin et avec lui, le bilan de ce mois de mai des plus grisâtres.

J’avais espéré que mon retour dans les transports en commun allait faire à nouveau augmenter mon nombre de lectures mais je m’étais trompée ! C’était pourtant bien parti en début de mois mais la fatigue et une profonde impression de déprime m’ont quelque peu éloignée des livres : pas envie, trop difficile de réfléchir, juste envie de végéter devant un écran.

Mais qu’ai-je donc lu ? J’ai commencé le mois par le superbe Les Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini, un livre magnifique mais surtout très dur. Après cela, je me suis laissée happer par une jolie histoire d’amour et d’amitié avec Un jour de David Nicholls. Après ces deux contemporains, je me suis résolue à lire un classique, La Petite Fadette de George Sand, un roman qui m’a agréablement surprise ! Vous vous rappelez peut-être que j’avais été assez déçue par La Mare au diable il y a quelques mois.

Ma curiosité a ensuite été titillée par Angie, 13 ans, disparue… de Liz Coley. Un roman young adulte surprenant par son sujet et très prenant. Jusque-là, mes lectures s’étaient bien enchaînées puisqu’on était mi-mai quand j’ai refermé ce roman.

C’est après que les choses se sont corsées. J’avais eu l’intention de commencer Anna Karenine de Tolstoï mais je l’ai abandonné avant d’avoir fini la première page. Pareil (ou presque) pour Les Pages de notre amour de Nicholas Sparks et Neige de Maxime Fermine. Je m’étais donc tournée vers les bandes dessinées, découvrant une nouvelle série très prometteuse : L’Envolée sauvage de Laurent Galandon et Arno Morin.

Enfin, cette semaine, j’ai retrouvé le plaisir de lire avec le premier tome de la saga de Camilla Läckberg mettant en scène Erica Falck, La Princesse des glaces. Le mois s’est donc achevé sur une note positive ce que je n’aurais pas cru pouvoir affirmer il y a encore une semaine !

En revenant sur mes lectures, je me rends compte qu’elles étaient loin d’être joyeuses : des thrillers, des drames… Pas étonnant que cela ait joué sur mon moral ! Il va falloir que je choisisse des lectures plus gaies pour le mois de juin ! Je remarque également que j’ai pris pas mal de retard sur mes chroniques : l’envie d’écrire n’était pas plus présente que celle de lire ! En espérant que ce passage à vide soit terminé et que je vous retrouve bien vite pour partager de prochains coups de cœur !