Nouveaux achats

Une romaniste comblée est une romaniste entourée de livres… plein de livres ! Alors, quand j’ai un coup de mou, ou simplement un accès de fièvre acheteuse, je me précipite dans la caverne d’Ali Baba des livrovores, c’est-à-dire chez Pêle-Mêle !

Hier était une journée « sans » et donc, pour me remonter un peu le moral, je suis allée y faire un tour. Voici donc les petits nouveaux qui viennent augmenter ma PAL :

Achats_janvier13

Sépharade D’Eliette Abécassis raconte l’histoire d’une jeune femme juive marocaine, vivant à Strasbourg, qui va s’opposer à sa famille pour choisir l’homme qu’elle va épouser. J’ai déjà souvent entendu parler de cette auteure mais n’ai encore rien lu d’elle. C’était l’occasion !

Les Âmes grises de Philippe Claudel me fait de l’oeil depuis un moment ! J’avais adoré Le Rapport de Brodeck, espérons qu’il en soit de même !

Allumez le chat ! de Barbara Constantine. On parle beaucoup de cette auteure pour l’instant (Et puis Paulette… figure d’ailleurs dans ma Wish-List). C’était le seul roman d’elle disponible et le titre m’a amusée. Nous verrons !

Le Montespan de Jean Teulé : je n’ai pas vraiment aimé Charly 9 mais Le Montespan a reçu une tellement bonne critique auprès des lecteurs que je suis trop intriguée pour le laisser passer !

Pourquoi j’ai mangé mon père de Roy Lewis, livre que j’ai déjà souvent croisé en librairie et reposé dans les rayonnages. Ici, je ne perdais rien à l’acheter. Surprise, donc !

Un monde sans les enfants de Philippe Claudel (encore lui) : recueil de nouvelles. Je l’ai pris sur un coup de tête, essentiellement parce qu’il y avait des dessins en couleurs à l’intérieur (non, ne cherchez pas à comprendre…).

Et enfin, De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen parce qu’il est dans ma liste pour le Baby Contemporain !

 

Comme vous pouvez le voir, je ne me rends que très rarement chez Pêle-Mêle avec une idée précise de ce que je veux acheter (pour l’instant, j’essaie quand même d’y trouver les livres que je dois lire pour les Challenges histoire que ma PAL augmente intelligemment) et je me contente de parcourir les rayonnages à la découverte d’un titre ou d’un auteur (connu ou inconnu) qui m’interpelle. Il est rare que j’en ressorte les mains vides ! Hier, je me suis limitée parce que c’était une visite relativement imprévue, qu’il pleuvait et que je n’avais pas de sac pour les transporter (il fallait donc se contenter de ce qui rentrait dans mon sac à main).

Le seul point sur lequel je suis difficile dans le choix des livres, c’est que je souhaite qu’ils soient encore en relativement « bon état » (d’ailleurs, si je tenais celui ou celle qui a corné ses pages du Sara Gruen…), ce qui veut dire que je laisse parfois passer de chouettes bouquins parce qu’ils sont trop abîmés. Heureusement, la plupart sont dans un état plus qu’acceptable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s